659. Učíme se francouzsky s básní Le pont Mirabeau.

  • Poème – báseň
  • Version vidéo – video verze
  • Version tchèque – česká verze

Le pont Mirabeau

Sous le pont Mirabeau coule la Seine
Et nos amours.
Faut-il qu’il m’en souvienne
La joie venait toujours après la peine.

Vienne la nuit, sonne l’heure,
Les jours s’en vont, je demeure.

Les mains dans les mains, restons face à face,
Tandis que, sous
Le pont de nos bras, passe
Des éternels regards l’onde si lasse.

Vienne la nuit, sonne l’heure,
Les jours s’en vont, je demeure.

L’amour s’en va comme cette eau courante,
L’amour s’en va.
Comme la vie est lente
Et comme l’espérance est violente.

Vienne la nuit, sonne l’heure,
Les jours s’en vont, je demeure.

Passent les jours et passent les semaines,
Ni temps passé,
Ni les amours reviennent.
Sous le pont Mirabeau coule la Seine.

Vienne la nuit, sonne l’heure,
Les jours s’en vont, je demeure.

Guillaume Apollinaire

Le pont Mirabeau. Vidéo

Court-métrage réalisé par Marjorie CAUP

Le Pont Mirabeau. Version tchèque

Disponible sur / K nalezení na https://lyricstranslate.com/en/le-pont-mirabeau-most-mirabeau.html

Příspěvek byl publikován v rubrice Porozumění francouzština. Můžete si uložit jeho odkaz mezi své oblíbené záložky.

Napsat komentář

Vaše emailová adresa nebude zveřejněna. Vyžadované informace jsou označeny *

(Spamcheck Enabled)