495. Exercice. Passé composé & Imparfait & Plus-que-parfait & Présent. B1.

Veillez mettre les verbes à l’infinitif dans les formes indiquées par la couleur:

  • Présent
  • Passé composé
  • Imparfait
  • Plus-que-parfait

 

Un petit mot sur la table

Pendant je ALLER  faire mon footing matinal, j’aimerais que tu lises attentivement ces quelques lignes. Hier soir, tu NE RIEN VOIR. Un bisous distrait sur ma joue, puis tu MANGER le bon petit plat que je te PRÉPARER  amoureusement. Les enfants ÊTRE déjà au lit, je leur FAIRE prendre leur bain, ils DÎNER, puis je leur RACONTER à ta place, puisque tu NE PAS ÊTRE encore là, leur petite histoire traditionnelle. Bref, tout ÊTRE pour toi absolument normal. Il NE PAS TE SAUTER aux yeux que la vaisselle ÊTRE faite, que la cuisine ÊTRE rangée et balayée. Puis tu REGARDER je ne SAVOIR quelle stupide émission de variété à la télévision, sans te demander si j‘AVOIR envie de voir autre chose. Je NE PAS AVOIR le courage d’entamer une discussion aussi tard, car tu SEMBLER hors d’état de parler calmement. D’où ce mot. Ne prends pas mal mes récriminations, tu SAVOIR que je t‘AIMER, mais j’en AVOIR parfois assez que tu me considères comme un domestique. Ton mari qui t‘AIMER, Olivier.

(Source: Exercisier, Christiane DESCOTES-GENON, Marie-Hélène MORSEL, Claude RICHOU. PUG, 2005, p. 179)

Solution.

Un petit mot sur la table

Pendant je vais  faire mon footing matinal, j’aimerais que tu lises attentivement ces quelques lignes. Hier soir, tu n’as rien vu. Un bisous distrait sur ma joue, puis tu as mangé le bon petit plat que je t‘avais amoureusement préparé. Les enfants étaient déjà au lit, je leur avais fait prendre leur bain, ils avaient dîné, puis je leur avais raconté à ta place, puisque tu n‘étais pas encore là, leur petite histoire traditionnelle. Bref, tout était pour toi absolument normal. Il ne t‘a pas sauté aux yeux que la vaisselle avait été faite, que la cuisine avait été rangée et balayée. Puis tu as regardé je ne sais quelle stupide émission de variété à la télévision, sans te demander si j‘avais envie de voir autre chose. Je n’ai pas eu le courage d’entamer une discussion aussi tard, car tu semblais hors d’état de parler calmement. D’où ce mot. Ne prends pas mal mes récriminations, tu sais que je t‘aime, mais j’en ai parfois assez que tu me considères comme un domestique. Ton mari qui t‘aime, Olivier.

Suggestions.

Avant de quitter l’exercice, vous pouvez le recopier à la main et enfin, le relire en réfléchissant sur l’emploi des temps verbaux.

Bon courage! 🙂 Iréna

Příspěvek byl publikován v rubrice Cvičení z francouzštiny. Můžete si uložit jeho odkaz mezi své oblíbené záložky.

Napsat komentář

Vaše emailová adresa nebude zveřejněna. Vyžadované informace jsou označeny *

(Spamcheck Enabled)